Pendant la seconde guerre mondiale Vimont a été surtout occupé à partir de la fin d'année 1943.

 Jusqu’au débarquement, la 21ème Panzerdivision en position au sud de Caen, tenait la région. Le 125ème régiment des Panzers Grenadiers du colonel Hans von Luck, a stationné à Vimont avec deux compagnies de fusils d’assauts en support.

 Puis le régiment est envoyé vers Caen pour établir une tête de pont à l’est de l’Orne et faire face aux troupes alliées. Il fut relevé le 19 juillet 1944 par la 12e Panzerdivision SS Hitlerjugend.

 Par sa position ferroviaire stratégique, Vimont a été un des objectifs importants de l’opération Goodwood du 18 au 21 juillet 1944 (cf photo) impliquant les Gardes blindés de la seconde armée alliée. Il s’agissait de rétablir  la liaison ferroviaire Caen-Vimont.

  Ce n’est que le 17 août 1944 que les troupes canadiennes et britanniques libèrent Vimont après de rudes combats contre la 12e SS.